A l’issue d’une campagne intense et difficile, nos concitoyens ont choisi Mme Battistel pour représenter notre circonscription. Je tiens à l’en féliciter.

Je veux remercier les électeurs qui m’ont accordé leur confiance. Qu’ils soient assurés de ma reconnaissance et de mon engagement. J’ai vécu cette campagne à leur contact comme un privilège, celui de les rencontrer et de les écouter.

Je remercie ma suppléante Jackie Bonnieu-Devaluez, mon équipe de campagne et tous les militants de la République En Marche, les bénévoles et les citoyens qui se sont mobilisés sans relâche pendant des semaines sur le terrain pour expliquer notre projet.

.

Bien entendu, je continuerai à m’engager au service de notre territoire et de ses habitants en tant que maire et élu métropolitain. Notre pays a besoin de se réconcilier et de se relancer. Aussi, je continuerai à soutenir le Président de la République dans la mise en œuvre de son projet et je resterai mobilisé pour faire de notre circonscription un territoire d’avenir.

 
Chers amis,
 
Au terme d’une campagne très courte et très rude, 48 heures après notre élimination au second tour des élections législatives, nous saluons à nouveau le succès de notre adversaire socialiste et lui souhaitons bonne route.
 
Nous voulons surtout adresser nos plus vifs remerciements à tous ceux qui nous ont soutenus et permis d’être en tête dans plusieurs territoires dont la Métropole. Vous étiez souvent simples citoyens, militants de terrain, tous animés par l’envie de dépasser les clivages politiques. Vous n’avez pas tremblé face à la violence des propos des professionnels de la politique. Nous voulons dire notre fierté et notre amitié à tous ceux qui nous ont aidé : collé des affiches, distribué des tracts, expliqué le projet, travaillé très tard, ou très tôt, donné beaucoup de leur temps.
 
La 4e circonscription de l’Isère reste donc en dehors de la rénovation pour une République plus transparente et plus efficace. Ici, les petits arrangements politiques ont permis de rassembler tous ceux qui se détestaient hier. Les responsables politiques de l’extrême gauche à l’extrême droite, avec notamment des soutiens de Dupont-Aignan, se sont pris par la main pour arrêter notre Marche en avant et ont signé le même appel, pour conserver leurs acquis, leurs mandats, et surtout ne rien changer. Malgré cela nous arrivons en tête des suffrages dans la Métropole, et très en avance dans de nombreuses communes de l’agglomération grenobloise comme Claix, Vif, Varces, Seyssins, etc. Seule la partie rurale de la circonscription a finalement exprimé une inquiétude vis-à-vis du « candidat de la ville ». Nous aurions aimé avoir suffisamment de temps pour expliquer que Didier Migaud était autrefois aussi un candidat de la ville… ce qui lui a permis d’avoir beaucoup d’influence en faveur de la ruralité !
 
La 4e circonscription vient de rater une occasion de faire mieux dialoguer les territoires ruraux et urbains pour conjuguer leurs talents et assurer leur développement. Ce n’est que partie remise.
 
Notre conviction est désormais renforcée. Notre pays a besoin de se réconcilier, de se rassembler et de se relancer. Nous ne laisserons pas retomber l’espoir qui s’est levé. La transformation de notre paysage politique et la modernisation de la France ne fait que commencer. Des dizaines de citoyens se sont mobilisés. Ils attendent beaucoup de la République en Marche, à commencer par plus de respect et de bienveillance. Vous êtes décidés à poser les fondements d’un renouveau politique profond, porteur d’une réelle empathie, d’une attention véritable aux autres. Plus que jamais nous sommes déterminés à travailler avec tous ceux qui le veulent et avec l’ensemble des députés de La République En Marche qui nous soutiennent.
 
La Marche ne fait que commencer !
 
Fabrice Hugelé
Jackie Bonnieu-Devaluez
La République En Marche

J’arrive en tête de ce premier tour de l’élection législative avec 33,33% des suffrages exprimés. Je remercie toutes celles et tous ceux qui nous ont soutenus. Restez mobilisés !

Mobilisez autour de vous et portons ensemble le projet de la République en Marche sur la 4e circonscription de l’Isère.

Fabrice Hugelé

enmarche